Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2008 2 15 /01 /janvier /2008 16:27

la femme qui se cognait dans les portes 

Création 2008/ 2009 dans le cadre de la Saison Culturelle Européenne / Tandem France-Irlande

Paula_spencer_4

d’après deux romans de Roddy Doyle,

Adaptation et mise en scène : Michel Abecassis,

avec la comédienne irlandaise Olwen Fouéré.

 

 

 

Si les romans de l’auteur irlandais Roddy Doyle ont été portés à l’écran par Alan Parker, The Commitments ou Steven Frears, The Snapper, The Van, le caractère oral, direct, quasi musical de l’écriture rend les œuvres de ce conteur chaleureux et populaire à la fois drôles et bouleversantes.

Les deux romans ici adaptés retracent, à la première personne, la vie de Paula Spencer qui, toute jeune, a épousé le plus beau et le plus gentil des voyous du quartier… À la mort de celui-ci, les souvenirs reviennent : le premier bal, une chute, l’enfance, mais aussi les images brouillées par l’alcool d’une femme rouée de coups, elle-même, qui déclare aux médecins : « Qu’est-ce que je faisais dans les années 80 ? Je me cognais dans les portes ».

Le dolorisme et le misérabilisme ne sont pas ici de mise, mais la sincérité et la tendresse : « Qu’un homme ait pu écrire avec tant de simplicité l’amour d’une mère et ses compromis avec la violence relève du prodige  ».

La comédienne franco-irlandaise, Olwen Fouéré, que de nombreux prix d’interprétation ont récompensée, jouera en français ce personnage emblématique.

16-28 septembre, Théâtre de la Tempête-Cartoucherie de Vincennes, Paris

14 octobre, Théâtre du Pays de Morlaix, Morlaix


17 et 18 octobre, Espace Marcel Carné de St Michel-sur-Orge, Saint-Michel-sur-Orge

21 octobre, Théâtre Firmin Gémier d’Antony, Antony


23 et 24 octobre, Espace Jean Legendre Scène conventionnée de Compiègne, Compiègne

8 novembre, Espace 93 de Clichy-sous-Bois

12-15 novembre, Théâtre des Bouffes du Nord, Paris

2 décembre-La Ferme de Bel Ébat de Guyancourt, Guyancourt

5 et 6 décembre-Centre des Bords de Marne du Perreux, Le Perreux-sur-Marne

9-11 décembre, CDDB Théâtre de Lorient, Lorient

13 décembre, Théâtre Jean Arp de Clamart, Clamart

7-10 janvier 2009, The Project, Dublin (Irlande)

 

 

REVUE DE PRESSE

 

France Inter  Studio théâtre

Michel Abécassis a tiré des fils d'ombre et de lumière, de mots et de silences dans un spectacle unique. Le grand talent d’Olwen Fouéré, comédienne franco-irlandaise rappelle des actrices comme Anna Thomson ou Gena Rowlands.

Dans ses yeux se concentrent la force, la chaleur et l'humanité de ce beau travail.

Bravo et merci ! 

 

Les Inrocks

Sur le thème de la violence conjugale, Michel Abécassis met en scène un récit haut en couleur, sans oublier la tendresse et l’humour et un sens profond de l’humanité.

 

La Vie

Tour à tour drôle, fragile et endurcie, Olwen Fouéré porte son personnage avec une formidable intensité et nous touche au cœur.

 

The Irish Eyes

Il faut absolument que vous alliez voir Paula Spencer, la femme qui se cognait dans les portes. Pour être sur que vous ne manquerez pas un grand moment de théâtre.

 

Pariscope

Un texte violent et émouvant non dénué d'humour parfaitement mis en valeur dans cette mise en scène de Michel Abécassis hantée par un blues entraînant. Entre confession brute et documentaire social interprété par Olwen Fouéré comédienne franco-irlandaise, regard intense et voix meurtrie.

 

L’humanité

Entre nuances et couleurs plus subtiles Olwen Fouéré passe en force et c’est là qu’elle emporte le morceau par son talent de comédienne.

 

Evene

Les mots brûlent : comment raconter, comment dire les mots quand on a aimé un homme autant qu’on l'a détesté ? A travers une mise en scène d’une grande sobriété, Michel Abécassis éclaire l’ambivalence du personnage, et fait de cette femme un véritable condensé d’humanité. Sans pudeur, Olwen Fouéré se livre à un jeu d’une puissance incroyable. Tour à tour désespérée, exaltée, elle dévoile les souvenirs qui se cognent contre les parois de son esprit. Et c’est toute la force de ce spectacle. Dans la lumière éphémère d’un briquet, elle parle. De tout, de rien. Des bonheurs, des malheurs, de sa vie. Entre rires et larmes, elle survit.

 

Direct Matin

Une mise en scène de Michel Abécassis qui évite le piège du misérabilisme grâce à une bonne dose d’humour. Un stand-up rock’n’roll porté par l’exceptionnelle Olwen Fouéré.

 

Froggy’s delight

Michel Abécassis canalise la fougue rageuse et perceptible d'une comédienne fascinante, exceptionnelle, tripale, qui donne à ce personnage une présence, une voix éblouissante. Elle vampirise l'attention du spectateur, entre fascination et stupeur. On peine à quitter la salle à la fin du spectacle. Le knock-out est imparable.

 

Théâtrauteurs

Olwen Fouéré allume une cigarette, s'assied à califourchon sur une chaise ….elle a une présence scénique incroyable et l'on se sent brusquement orphelins quand elle part.

 

Billet Réduc.com

KO debout… en bout !

Un témoignage bouleversant, dans une mise en scène de Michel Abécassis impressionnante de réalisme servi par Olwen Fouéré dont la force de jeu est incroyable ! Ce petit bijou baladera son écrin en tournée. Filez donc dans l’œil du cyclone, lui, il n’est pas au beurre noir !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by teveil - dans SPECTACLES PASSÉS

Recherche