Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

     2015 / 2016

  

 

     

 

   

Le Rire du Diable

De Michel Abécassis

Mise en scène : Michel Abecassis 

Lumières : Nicolas Barraud

Avec Michel Abécassis,  Nicolas Dangoise,  Pierre Ollier, 

Un spectacle caustique et décapant dans la veine de Desproges.

Imaginez un immense chamboule-tout, dans lequel personne ne serait épargné. Institutions, politiciens, financiers, racistes, extrémistes  de tout poil …

Alors, face à toute cette médiocrité  ambiante et aux dérives, il y a l’envie d’une parole libérée et jubilatoire.

L’envie d’un rire féroce et vertigineux.

Le Rire.

Quelle arme !

 

Tournée 2015 :

12 mai, Epernay    
29 mai, Crépy-en-Valois
Au Festival d'Avignon off 2015, du 4 au 26 juillet à 20h50 au Théâtre du Chien qui fume
relâches les mercredis 8, 15 et 22
  

 

 

 

Retour

Oulipo/Pièces détachées

 

Oulipo_cornuel

 A partir des textes Oulipiens de :
Marcel Benabou

François Caradec
Paul Fournel
Michelle Grangaud
Jacques Jouet
Hervé Le Tellier
Harry Mathews
Ian Monk
Oskar Pastior
Georges Perec
Raymond Queneau
Jacques Roubaud
et Olivier Salon

 

 

Conception et mise en scène :
Logo_rondpoint_saisonMichel ABECASSIS

Avec :
Nicolas DANGOISE
Pierre OLLIER
Michel ABECASSIS

 

Une plongée d’un an dans l’univers de l’Oulipo, des centaines de textes lus, une mise en bouche de quelques uns de ces écrits savants, iconoclastes puis l’envie folle de mettre en scène un voyage en Oulipo. J’ai gardé deux textes (clin d’œil à Queneau et Perec) pris d’autres déjà écrits et passé commande pour certains à plusieurs membres de l’Ouvroir à partir de contraintes précises. Ex : En partant de la même histoire du texte culte de Perec, le monovocalisme en A (What a man) Jacques Jouet a réécrit un monovocalisme en O devenant « Oh, l’ostrogoth ! » et Olivier Salon un monovocalisme en E devenant « Ce fêlé de mec »
Ces trois textes parmi d’autres devenant l’occasion d’une joute verbale vertigineuse sur le chemin…

Jongleur_rondpoint_1 Des mots qui swinguent
Des mots qui bégayent
Des mots qui décollent
Des mots qui se répètent
Des mots qui donnent le vertige

Des mots qui voyagent
Des mots qui se cachent
Une orgie de mots…..
       
   
                         
                  
Michel Abecassis

 

un-manège-tout-verbal-agrémenté-de-mots-pour-jongleurs-malicieux-de-grigris-

Un manège verbal et malicieux pour comédiens-chanteurs-jongleurs de mots.
Le tout agrémenté de grigris, d’accessoires,
de lettres, de livres, d’objets divers...

de-lettres-&-d’accessoires-chanteurs-de-livres-divers-comédiens-d’objets-jongleurs...

 

Photo_perec

 

" Au fond, je me donne des règles pour être totalement libre " Georges Perec

 

 

O           U           L           I           P           O       

Oulipo ? Qu’est ceci ? Qu’est cela ? Qu’est-ce que OU ? Qu’est-ce que LI ? Qu’est-ce que PO ?
OU c’est OUVROIR, un atelier.
Pour fabriquer quoi ?
De la LI. LI c’est la littérature, ce qu’on lit et ce qu’on rature.
Quelle sorte de LI ?
La LIPO. PO signifie potentiel. De la littérature en quantité illimitée, potentiellement productible jusqu’à la fin des temps, en quantités énormes, infinies pour toutes fins pratiques.
QUI ? Autrement dit qui est responsable de cette entreprise insensée ?
Raymond Queneau, dit RQ, un des pères fondateurs et François Le Lionnais, dit FLL, co-père et compère fondateur, et premier président du groupe, son Fraisident-Pondateur.
Que font les OULIPIENS, les membres de l’OULIPO (mathématiciens et littérateurs, littérateurs-mathématiciens, et mathématiciens-littérateurs) ?
Ils travaillent.
Certes, mais à QUOI ? A faire avancer la LIPO.
Certes, mais COMMENT ? En inventant des contraintes. Des contraintes nouvelles et anciennes, difficiles et moins difficiles et trop diiffiiciiiles.
La littérature Oulipienne est une LITTERATURE SOUS CONTRAINTES.
Et un AUTEUR oulipien, c’est quoi ?
C’est «un rat qui construit lui-même le labyrinthe dont il se propose de sortir».
Un labyrinthe de quoi ?
De mots, de sons, de phrases, de paragraphes, de chapitres, de livres, de bibliothèques, de prose, de poésie, et tout ça …

Marcel Bénabou et Jacques Roubaud

 

OuLiPo, l’Ouvroir de Littérature Potentiel a été fondé, le 24 novembre 1960, par François Le Lionnais, Raymond Queneau et une dizaine de leurs amis écrivains et ou mathématiciens et ou peintres : Albert-Marie Schmidt, Jean Queval, Jean Lescure, Jacques Duchateau, Claude Berge et Jacques Bens. La réunion fondatrice a eu lieu au restaurant « Le Vrai Gascon », 82 rue du Bac à Paris. Le propos était d’inventer de nouvelles formes poétiques ou romanesques, résultant de la rencontre entre Mathématiciens et Ecriverons(sic) et ce, sous contraintes.

AUTOUR DU SPECTACLE Il est possible d’organiser différentes animations et interventions : Rencontre/débat avec les écrivains de l’OULIPO, lectures publiques, ateliers d’écriture (sur des thèmes au choix) (milieu scolaire, club d’auteurs, tout public…), jeux Oulipiens, gueuloir Oulipien (à partir de textes écrits par les scolaires, le tout public…), cinéma (clin d’œil à Queneau avec Zazie) ….. Les auteurs Oulipiens les plus connus sont : Raymond Queneau * Georges Perec * Italo Calvino *et Jacques Roubaud

* Excusés pour cause de décès.

 

Au Festival d'Avignon off 2015, du 4 au 26 juillet à 17h au Théâtre du Roi René  
relâches les mercredis 8, 15 et 22         

 

     La presse          Réactions des spectateurs      Les dates de tournée    

 

 

 

Retour

Exercices de Style

Icone Conception et mise en scène 

 

Avec

Pierre OLLIER
Guillaume VAN’T HOFF
Michel ABECASSIS

L’histoire merveilleusement banale d’un fait divers insignifiant.
Une querelle dans un autobus racontée de 99 manières différentes...
L’occasion de délirer, chanter et percuter le texte de Queneau en se faisant ignare, philosophe, bègue, gourmet, mathématicien, religieux, percussionniste…
Laboratoire verbal, OuLiPo humoristique, le spectacle est conçu aux confins du théâtre et du cabaret. Trois chaises, trois valises, trois melons ; et dessous les chapeaux trois zazous, moitié Zorros moitié zigotos, de couleurs et de noir vêtus. Un peu frères Jacques dans le geste et l’accord des voix, un brin Chaplin dans le haussement d’épaules, un rien Bobby qui la pointe pour chanter les mots déboulant à gogo. Une merveille dans la diction. C’est que ces mots-là, que oui, sont de Queneau. Lequel Raymond retournait la langue comme une veste, la forgeait, la forait ; à force de contrepéter, d’onomatopéter, il poétait.
 

 

 

Tournée 2014-2015 :

12 Décembre, Dax
20 janvier, Dijon
27 janvier, Miramas
5 février, Roanne     
7 février, Fontainebleau     
21 mars, Bois d'Arcy
26 mai, Colmar

 

 

 

 La presse          Réactions de spectateurs       Dates de tournée

 

 

 

Retour

 

 

 

 

 

Vian v'là Boris

 

 

 

 

(Spectacle soutenu par la Fond'action Boris Vian)

 

affvian.JPG
Conception et mise en scène

Michel ABECASSIS

 

Direction musicale
Didier BAILLY 

 

Avec
Didier BAILLY

Nicolas DANGOISE
Pierre OLLIER

 

A partir des textes de Boris VIAN (Souvenirs d’enfance, écrits sur le jazz, chansons, lettres pataphysiques, curiosités diverses et variées).
Des textes qui nous parlent d’amour, de musique, de racisme, de guerre, de la bêtise des hommes, d’espoir…
Un hymne à la vie écrit par celui qui n’était pas pressé de grandir.

Un spectacle humaniste et plein d’humour, conçu comme un cabaret, avec des artistes pluriels, à la fois chanteur, comédien et musicien.
Une occasion unique pour faire éclater les mots de l’auteur de l’écume des jours et une raison de plus pour faire swinguer les mots de Bison Ravi.
     

 
 

photo_tte_vian_2.jpg

"Ce qui compte, ce n'est pas le bonheur
de tout le monde,
c'est le bonheur de chacun."

 

 

 

 

 

 

     La presse          Réactions des spectateurs         Les dates de tournée    

 

 

 

Retour

               

Partager cette page

Repost 0
Published by

Recherche